Le français à Vision

Dictée PGL 2019

Cette année, les élèves de la maternelle à la 6e année ont participé à la  dictée PGL.  En plus de contribuer à les sensibiliser sur l’importance d’une bonne orthographe, ils ont saisi l’occasion d’aider des écoles d’Haïti et d’Afrique par les dons recueillis.  Nous avons donc remis 595$ à la fondation et conservé 546$ pour l’achat de matériel pédagogique pour les cours de français.  Merci à tous pour votre participation et félicitations à Zacharie Bédard, élève de 6e année, qui a représenté notre école à la finale régionale et qui s’est qualifié pour la finale internationale qui aura lieu au mois de mai à Montréal.

Vous pouvez consulter ici, la liste de tous les gagnants par classe.

Le français à Vision

Afin qu’un enfant réussisse à parler et écrire en plusieurs langues, il faut d’abord que sa langue maternelle soit bien maitrisée. Étant conscient de cette exigence, le réseau des écoles Vision fait de l’apprentissage du français une priorité au sein de ses établissements. Nous avons comme objectif que nos enfants, en plus d’apprendre l’anglais et l’espagnol, atteignent et même surpassent les attentes définies dans le programme de français du ministère de l’Éducation du Québec.

INITIATIVES DES ÉCOLES VISION

Soucieuses que le développement des compétences en français se réalise dans les conditions optimales, les écoles Vision ont mis de l’avant des initiatives variées. En voici quelques-unes :

PROGRAMMES

Respect du programme de formation de l’école québécoise

Les écoles Vision s’assurent que tous leurs élèves développent des compétences en français selon les attentes fixées par le ministère de l’Éducation. Le temps d’enseignement du français dans les écoles correspond à celui suggéré par le Régime pédagogique, soit neuf (9) heures au premier cycle et sept (7) heures aux deuxième et troisième cycles. Comparativement aux écoles anglophones du Québec, les écoles Vision dispensent entre 2,5 et 3 fois plus d’heures d’enseignement du français.

Programme de français adapté pour la maternelle

Puisque les écoles Vision s’adressent principalement à une clientèle francophone, une période de temps est réservée quotidiennement à l’enseignement du français. Le réseau Vision s’est associé avec une professeure de l’Université de Sherbrooke afin de produire le Programme Réseau Vision sur le développement de compétences langagières à la maternelle. Ce programme unique s’appuie sur les résultats de recherches récentes dans le domaine de l’éveil à l’écrit et de la diversité linguistique. Il définit les habiletés et les connaissances à développer chez les élèves de la maternelle en plus de préciser les contextes et les stratégies d’enseignement les plus prometteurs. Ultimement, le but de l’enseignement du français à la maternelle est de développer de façon optimale, chez l’enfant, un intérêt marqué à l’égard du monde écrit.

APPRENTISSAGE À UN JEUNE ÂGE

Intégration du cours de français dans l’horaire quotidien dès la maternelle Les élèves de la maternelle bénéficient d’une heure d’enseignement du français chaque jour. Les spécialistes de l’enseignement au primaire s’assurent de développer les compétences langagières en français, à l’oral comme à l’écrit, et ce, en utilisant une approche ludico-éducative.

DÉVELOPPEMENT DE L’AMOUR DU FRANÇAIS

Périodes de lecture intégrées à l’horaire

Le développement des stratégies de lecture les plus efficaces est priorisé tout au long du parcours scolaire de l’enfant. L’intégration de périodes de lecture à l’horaire quotidien de l’élève et la disponibilité d’un riche répertoire de littérature jeunesse sont des exemples concrets de moyens mis en place pour enrichir le vocabulaire des élèves en plus d’assurer un développement langagier de haut niveau.

DÉVELOPPEMENT PÉDAGOGIQUE

Implantation de stratégies pédagogiques novatrices

L’implantation de l’approche «Balanced Literacy » dans les cours d’anglais a permis de découvrir des outils et des stratégies qui ont un impact significatif sur l’apprentissage des élèves. L’utilisation du tableau « Signature », outil qui permet d’établir rapidement une correspondance sons-lettres, et l’utilisation d’outils qui permettent de repérer les difficultés des élèves en lecture tout en guidant les enseignants sur les stratégies à prioriser, sont quelques-unes des composantes de l’approche pédagogique utilisée en français. Formation/perfectionnement du personnel enseignant La formation continue du personnel enseignant est une composante du projet éducatif des écoles Vision. Les enseignants de français participent régulièrement à diverses formations offertes par le réseau Vision, la FÉEP et le ministère de l’Éducation

MILIEUX PROPICES AUX DÉCOUVERTES

Programmes d’acquisition de livres

Les salles de classe des écoles Vision sont et continueront d’être des environnements riches en littérature. Les élèves doivent avoir accès à une grande variété de livres de différents genres dont les niveaux sont adaptés à chacun. En plus des budgets de l’école qui sont consacrés annuellement à l’acquisition de nouveaux livres en français, des initiatives locales, dont l’activité «J’adopte un livre », permettent d’enrichir encore plus rapidement les bibliothèques scolaires.

PRÉPARATION POUR LE SECONDAIRE

Acquisition du vocabulaire spécialisé en français Afin d’assurer une transition des plus harmonieuses avec les écoles secondaires francophones, les enseignants s’assurent de développer le vocabulaire spécialisé des différentes matières tant en français qu’en anglais. À titre d’exemple, certaines écoles ont mis en place des projets particuliers où l’enseignement des mathématiques au troisième cycle se fait majoritairement en français. Préparation aux examens d’admission Les enseignants de français s’assurent que leurs élèves sont en mesure de bien performer aux examens d’admission des écoles secondaires. En plus du travail régulier effectué pendant les cours de français, des sessions d’étude complémentent l’horaire de l’école en début de 6e année afin de permettre aux élèves de se préparer de façon optimale.

MOT DE LA FIN

Le français demeurera toujours la langue maternelle des élèves des écoles Vision. Après leurs six années d’étude au primaire, la quasi-totalité des élèves poursuivront leurs études dans des écoles secondaires francophones. Les taux très élevés d’admission de nos élèves dans les institutions d’enseignement secondaire de leur choix confirment la pertinence et le succès des moyens mis en place dans les écoles Vision pour développer l’apprentissage du français.